01/05/2012

Abus des enfants: Appel aux gouvernements

Children.Réseau.Parentale.jpgAPPEL AUX GOUVERMENTS NÉERLANDAIS ET BELGE

Bruxelles, 25.4.2012 - Marcel Vervloesem, l'homme qui a révélé l'affaire pédopornographique de Zandvoort et qui est gravement malade (souffrant d'un cancer, étant cardiaque, malade des reins et diabétique), se trouve maintenant déjà depuis des mois en détention préventive à la prison de Turnhout qui est tellement surpeuplée que les détenus y doivent dormir sur des matelas posé au ras du sol.

La ministre de la Justice Mme Turtelboom (du parti libéral flamand) a été mise au courant du fait que les juges qui se sont efforcés pendant des années pour étouffer l'affaire pédopornographique de Zandvoort, sont les mêmes qui maintenant dans le procès contre Vervloesem, ont fait disparaître une pièce à décharge du dossier pénal de celui-ci. Il s'agit du téléphone portable de l'accusateur de M. Vervloesem, Dimitri V., dans lequel se trouvaient les preuves que ce dernier avant menti dans ses déclarations vis-à-vis du journal Het Nieuwsblad (qui ne vérifie jamais ses informations) et de la police. Ce télépone portable lui a été tout simplement rendu de sorte qu'il a pu détruire ces preuves.

Après la chasse aux sorciers contre le parlemtaire fédéral Laurent Louis, qui se demande avec raison pourquoi on n'a apparamment pas le droit de poser des questions sur le rapport d'autopsie concernant Julie et Mélisa, assassinées dans l'affaire Dutroux, c'est maintenant la Justice néerlandaise qui entre à son tour en action.

Aujourd'hui c'est le journaliste néerlandais Micha Kat du site Klokkenluideronline.nl, qui proteste contre l'étouffement par la Justice néerlandaise de l'affaire pédocriminelle autour du sécretaire-général de la Justice néerlandaise, qui a été arbitrairement arrêté et écroué. On aurait même l'intention de l'interner en psychiatrie, une mesure qui a été préparée pendant des mois par une campagne médiatique dans laquelle on traitait le journaliste de 'fou'.

Le site néerlandais Klokkenluideronline.nl soutient les actions du Werkgroep Morkhoven pour la mise en liberté de Marcel Vervloesem et pour une enquête sur l'étouffement de l'affaire pédopornographique de Zandvoort.

La Justice belge et la direction de la prison de Turnhout ont soulagé la colère que leur causait ce soutien de la part des Hollandais du site Klokkenluideronline.nl, en enfermant M. Vervloesem dans une cellule qu'il devait partager avec un malade mental, après avoir menacé de l'enfermer dans la cellule d'isolement et de le transférer vers une autre prison. Le courrier de M. Vervloesem est déjà intercepté depuis des semaines, et les plaintes transmises à ce sujet à la ministre de la Justice n'ont eu aucun effet.

Il y a quelque semaines, le Werkgroep Morkhoven a envoyé à la ministre un certain nombre de documents contenant des informations sur l'affaire des abus dans les crèches à Amsterdam, lui demandant expressément de transmettre ces informations à la Justice Hollandaise.

La Werkgroep Morkhoven n'a jamais reçu de réponse à cette demande de la part de la ministre, et a depuis constaté que l'accusé Robert M., qui était désigné comme le seul coupable dans cette affaire de moeurs Hollandaise, a été entre-temps condamné (le 6.4.2012) sur base de ce qui est donc un dossier incomplet.

Nous lancons un appel aux gouvernements belge et néerlandais pour qu'il prennent la lutte contre les abus d'enfants au sérieux, en ne pas limitant les enquêtes judiciaires à des soi-disant 'perverts isolés' comme Marc Dutroux et Robert M. que la presse à sensation se délecte de présenter systématiquement comme des 'monstres'.

Jan Boeykens, président du Werkgroep Morkhoven

--------

Écrivez et protestez:

- Ivo Opstelten, Ministre de la Sûreté et de la Justice, Postbus 20300, 2500 EH Den Haag (Pays-Bas)

- Annemie Turtelboom, Ministre de la Justice, 115 Avenue Waterloo. 1000 Bruxelles (Belgique)
Téléphone *32 2 542 80 11- Fax 02 542 80 00 info@just.fgov.be

- Comité européèn contre la torture el les traitements inhumains et dégradants (CPT) , Conseil de l'Europe
F-67075 Strasbourg Cedex France
Tél.: France: 03 88 41 39 39. De l'étranger: +33 3 88 41 39 39
Courriel: cptdoc@coe.int
Site Web: www.cpt.coe.int

Traduction: Eheu

17/04/2012

Patrice Verdi de Cannes: Lettre au directeur de la prison de Turnhout

Cannes, 16.4.2012

Madame, Monsieur,

Je vous prie de bien vouloir consulter le courrier en PJ en date du jour adressé à Monsieur le Directeur de la Prison de TURNHOUT , Monsieur Marc HENDRICKX concernant la détention de Monsieur Marcel VERVLOESEM afin que les responsabilités politiques et humaines de chacun soient établies dans ce dossier délicat où un homme malade et innocent se retrouve incarcéré dans des conditions inhumaines au sein de l'UE car la pédocriminalité représente une pandémie sociologique grave qui permet actuellement de confondre la détention d'un de ses auteurs Marc DUTROUX avec celui qui a dénoncé les nombreuses ramifications de ces réseaux Monsieur Marcel VERVLOESEM.

Veuillez agréer Madame, Monsieur , l'expression de mes salutations distinguées.

 

VERDI Patrice

Verdi.directeurTurnhout.png

 

PS : L’ensemble des médias portent désormais une attention particulière à la détention de cet homme malade et innocent , Monsieur Marcel VERVLOESEM, le premier détenu politique belge incarcéré pour avoir dénoncé le réseau ZANDVOORT. 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de : verdi patrice nonprevu@gmail.com
aan: Jan Boeykens <werkgroepmorkhoven>
cc: info.just.fgov.be (Ministre de la justice belge, A. Turtelboom, Open VLD),
 guy.verhofstadt@europarl.europa (Open VLD, ex-premier belge et président du groupe libérale au parlement européen)
date: 16 april 2012 20:03
sujet: CONDITIONS DE DETENTION DE MONSIEUR MARCEL VERVLOESEM

ECRIVEZ - PROTESTEZ !
 
Gevangenis Turnhout, t.a.v. Marcel Vervloesem, Cel 139, Wezentraat 1, 2300 Turnhout, (Belgique)

Prison de Turnhout:
Gevangenis van Turnhout, Marc Hendrickx, directeur, Wezenstraat 1, 2300 Turnhout (Belgique)
Tel.: 0032 (0)14 40 89 30 - Fax: 014 42 03 50

Ministre Turtelboom: 
Avenue de Waterloo, 115
1000 Bruxelles (Belgique)
Tél 0032 (0)2 542 80 11
Fax 02 542 80 00 -Fm_ Infojust Functional_mailbox <info@just.fgov.be>
 
Guy Verhofstadt, le président du groupe libéral au Parlement européen:
 
Comité européen contre les Tortures et Contre les Traitements Inhumains:
Secretariat of the CPT, F-67075 Strasbourg, Cedex France
Tel.: France: 03 88 41 39 39, Int.: +33 3 88 41 39 39 - Fax: France: 03 88 41 27 72 
E-mail: cptdoc@coe.int - Internet: www.cpt.coe.int